Le Congrès mondial de la nature de l’UICN reporté à janvier 2021

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN reporté à janvier 2021

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l’UICN est le plus grand événement mondial en matière de conservation. Le prochain congrès de l’UICN initialement au mois d’octobre 2020 est reportée du 7 au 15 janvier 2021 à Marseille, en France.

Le Congrès mondial de la nature de l'UICN reporté à janvier 2021
Le Congrès mondial de la nature de l’UICN reporté à janvier 2021

Contexte

L’événement est organisé conjointement par le ministère français de la Transition écologique et solidaire et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et réunit des dirigeants de gouvernements, de la société civile, d’organisations de peuples autochtones, d’entreprises et d’universités afin de déterminer les défis les plus urgents du monde en matière d’environnement et de développement, et les mesures à prendre pour les relever.

L’événement a été reporté en raison de la pandémie COVID-19 qui s’est déclarée en Mars 2020.

Initialement

UNE NOUVELLE ÉTAPE APRÈS L’ACCORD DE PARIS

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN, qui se tiendra au Parc Chanot à Marseille du 11 au 19 juin 2020, est un rendez-vous décisif pour accélérer les politiques publiques françaises et sensibiliser à la conservation de la nature et de la biodiversité.

Dans la perspective de la 15e Conférence des Parties (COP) à la Convention sur la diversité biologique (Chine, 2020), cet événement constitue une occasion unique de renforcer l’action nationale et internationale pour la préservation de la biodiversité.

Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020

L’UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est une union de membres composée uniquement d’organisations gouvernementales et de la société civile. Elle met à la disposition des organisations publiques, privées et non gouvernementales les connaissances et les outils qui permettent au progrès humain, au développement économique et à la conservation de la nature de se réaliser ensemble.

Créée le 5 mars 1948 à Fontainebleau, en France, elle est devenue l’autorité mondiale concernant l’état du monde naturel et les mesures nécessaires à sa sauvegarde : avec ses 1 300 membres et ses 10 000 experts internationaux, l’UICN est le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié de la planète.

Les experts de l’UICN sont répartis en six commissions, chacune d’entre elles se consacrant à Conservation des espèces, gestion des écosystèmes, zones protégées, droit de l’environnement, politiques économiques et sociales, éducation et communication. Les connaissances et les outils fournis par l’UICN permettent d’établir chaque année sa Liste rouge des espèces menacées.

Liste rouge de l’UICN des espèces menacées en France

LES OBJECTIFS DU CONGRÈS DE L’UICN

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l’UICN rassemble plusieurs milliers de dirigeants et de décideurs issus des gouvernements, de la société civile, des populations autochtones, du monde des affaires et des universités, dans le but de préserver l’environnement et d’utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

Ses objectifs sont les suivants :

Établir et influencer les priorités d’action pour la conservation
Rassembler et mobiliser le réseau mondial de conservation
Identifier et discuter des questions de conservation importantes et émergentes
Lancer des actions spécifiques en faveur de la conservation
Préparer la COP15 de la Convention sur la diversité biologique qui se tiendra en Chine fin 2020

MARSEILLE 2020 UN CONGRÈS ARTICULÉ AUTOUR DE 7 THÈMES

  • Gestion des espaces pour la nature et les personnes
  • Protéger l’eau pour soutenir la vie
  • Restaurer la santé des océans
  • Mettre en œuvre des solutions basées sur la nature pour lutter contre le changement climatique
  • Soutenir les droits, assurer une gouvernance juste et équitable
  • Transformer la finance et l’économie
  • Repousser les limites de la technologie et de la connaissance

DES ZONES DE GÉNÉRATION DE NATURE POUR LE GRAND PUBLIC

Pour la première fois, des espaces seront consacrés à la mise en valeur des actions et de l’engagement des acteurs non étatiques et des citoyens, mobilisés dans la lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Les Espaces Génération Nature, pilotés par le ministère français de l’Écologie et de la Transition solidaire et l’Agence française de la biodiversité, seront ouverts au grand public dans le lieu du congrès au Parc Chanot, à Marseille. Ils permettront à chacun de vivre des expériences innovantes, créatives et ludiques et mettront en valeur les efforts de mobilisation et les actions des citoyens, des régions, des entreprises, ainsi que celles de tous les acteurs impliqués dans la lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *